Comment devenir Taupier professionnel

Apprenez l’art du taupier professionnel.

Aujourd’hui, le métier de taupier professionnel est encore d’actualité puisque, même avec notre nouvelle technologie, on n’a toujours pas pu éliminer les taupes. Aussi, chaque année, à l’arrivée du printemps,  elles entre en action et peuvent dévaster champs et jardins en l’espace d’une journée.

Dernièrement, j’ai décdevenir taupier professionnelouvert avec bonheur un ouvrage (datant de l’année 1880)  parlant du métier de taupier ou,  la méthode infaillible pour prendre les taupes !

Je m’en vais donc vous en toucher 2 mots. Et, si vous voulez devenir taupier professionnel, je vous recommande sa lecture qui décrit avec une grande précision,  le B.A BA de cette activité.

La taupe une infatigable travailleuse.

Tout le monde sait combien la Taupe est funeste à l’agriculture. Cet animal vit sous la terre, et bouleverse les racines qu’il rencontre, en parcourant des longues routes souterraines qu’il forme à l’aide de son museau et de ses pattes.

 La taupe est une besogneuse infatigable… elle ne peut pas faire autrement, elle doit toujours être en activité car elle ne peut supporter trop longtemps l’abstinence, pour cela, il faut qu’elle mange souvent. Elle peut alors consommer en vingt-quatre heures, plusieurs fois son poids de vers blancs.

 Alors, pour manger, elle travaille : d’où la nécessité des nombreuses galeries qu’elle creuse sans cesse dans nos champs, nos prés et nos jardins. Au travail, la taupe chemine en terre à une vitesse variable selon la nature du sol plus ou moins résistant, de 10 mètres à 15 mètres par heure, voire 50 à 60m par heure pour les males poursuivant les femelles au printemps. Pas étonnant de voir à cette époque l’apparition de nombreuses taupinières.

L’avenir du métier de taupier professionnel

L’humain à toujours lutter contre cet animal. De tous temps il s’est occupé de faire la guerre aux taupes. Les appâts, les pièges, les machines, le poison, les armes à feu ont été mis en usage tour à tour, et tous ces moyens ont été jusqu’à présent ou trop coûteux, insuffisants et inefficace.

Sa vie souterraine de la taupe et l’ingénieux instinct dont elle a été douée par la nature l’ont jusqu’ici avantagée dans la lutte; et comme elle est en outre prolifique et vivace, elle pullule en certaines contrées en proportions effrayantes.

Dans ces conditions devenir taupier professionnel est donc toujours d’actualité car les taupes sont encore bien présentes dans nos campagnes et nos jardins.

Aussi, pour résumer on peut dire à juste titre que le métier de taupier à un bel avenir devant lui. Surtout pour ceux qui auront lu l’art d’être taupier professionnel ou…   « la méthode infaillible pour prendre les taupes ».

Cela dit, il faut rappeler que ce métier demande une connaissance parfaite des mœurs et des usages de la taupe, mais aussi de la sagacité, de l’intelligence, de l’activité, de bons yeux… et surtout de bonnes jambes.

C’est ce que nous allons voir maintenant.

Devenir taupier professionnel

NOTE : Pour devenir taupier professionnel, ou maître taupier,  il existe une école internationale : http://www.ecoledetaupier.com/ . La formation est dirigée par des maîtres taupiers de plus de 15 ans d’activité. La formation dure 1 an. Le diplôme est donné après une examen théorique et pratique supervisé par les taupiers pro.

Si votre souhait est de devenir taupier professionnel,  je vous conseille vivement de vous inscrire à cette formation. Avec votre diplôme en poche, vous pourrez facturer votre prestation et exercer légalement en tous lieux.

Cela dit, si votre idée est de découvrir le métier par vous même afin de pouvoir vous débarrasser des taupes qui campent dans votre terrain, alors cette présente méthode est faites pour vous.

Bien sur,  il vous faudra un peu de temps, pas mal d’essais et beaucoup de patience, mais, si la chose vous passionne je pense que ça en vaut vraiment la peine. Et vous serez fier d’avoir appris par vous même ce merveilleux métier.

En plus, c’est assez simple, il faut juste aimer la nature, avoir du bon sens, de l’observation et un peu de jugeote. Jugez plutôt.

L’art du taupier professionnel en 3 chapitres.

Pour résumé,  « la méthode infaillible pour prendre les taupes » » est détaillée en 3 grands chapitres :

1° Chapitre – Traite tout d’abord de l’histoire naturelle de la Taupe. Et la, vous ne serez pas déçu puisque pas moins de 27 notions d’analyses sont détaillées sur ce petit animal. Vous serez même surpris.

2° Chapitre –  Apprend les principes de l’art du taupier professionnel.  Ou prendre les taupes, à quel heure, à quelle saison, comment… etc. Au total 15 principes à appliquer et précisément expliqués.

3° Chapitre Traite de la mise en pratique de l’art du taupier professionnel. C’est à dire:  comment utiliser dans les règles de l’art, les principes évoquer plus haut. 

Pour cela, huit cas de figures les plus souvent remarqués sont évoqués et expliqués – avec dessins à l’appui – comme si vous étiez sur le terrain :

  • quadrillage du terrain,
  • repérage des taupinières, des gîtes et des routes,
  • détermination des taupinières des mâles de celles des femelles.
  • estimation du nombre de taupes présentes,
  • … et tout un processus de balisage et de détection très efficace.

Pour finir, l’auteur s’attarde aussi sur le piégeage mécanique en expliquant les différents sortes de pièges et la façon de procéder à leurs positionnements.

Je m’arrête ici, car je ne vais pas vous décrire en détail cette méthode, ce n’est pas le but de cet article qui deviendrait alors un véritable livre.

Mais si vous avez des taupes qui dévastent vos champs et jardins et si vous voulez apprendre à les capturer, je vous invite à découvrir  « la méthode infaillible pour prendre les taupes »

Et qui sait, vous pourriez alors, après un travail sérieux, peut être devenir le meilleur taupier professionnel de votre région 🙂

Si cet article vous a plu,  merci de bien vouloir le partager… ou le liker.

Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.