Les 3 Erreurs à Eviter Pour Réussir Votre Business Plan .

buisiness plan, etude prévisionnelle, commencer son business plan, comment commencer son business plan, réussir son business plan

Vous avez envie de voler de vos propres ailes en créant votre Entreprise ?

En voila une très bonne idée.

Cela dit, avant de concrétiser votre affaire, et surtout si vous avez recours à un financement bancaire, vous aurez besoin de présenter votre projet à votre banquier.

Et, pour cela, une étude prévisionnelle… ou business plan, comme on dit maintenant, vous sera indispensable.

Pour en avoir réalisé quelques-un dans le courant de ma vie, j’ai écrie cet article pour que vous évitiez de commettre les 3 erreurs les plus courantes qui pourraient réduire à néant votre beau projet.

ERREUR N°1 – Ne pas aller à l’essentiel.

Ne racontez pas votre vie. Vous écrivez un business plan et non pas un livre.  Vous devez tout de suite embarquer  votre banquier dans votre projet. Il  doit très rapidement voir que quoi il retourne.  Soyez concis et aller directement à l’essentiel.

Ecrivez simplement. Ne faites pas de tournures de phrases sophistiquées, votre banquier s’en moque. Pour lui, se sont les chiffres de votre projet  qui compte… et votre motivation.

En introduction: Présentez vous, en quelques lignes, ainsi que vos associés, gérants, co-gérants… etc. Ensuite, présentez le projet, l’adresse de l’entreprise, décrivez l’activité, sa structure administrative ( SARL , SA, individuelle…

Ensuite, faites une estimation du chiffre d’affaire.

Poursuivez avec le calcul  des dépenses et charges:   coûts d’installation,  charges annuelles,  frais divers, remboursements d’emprunts, salaires, taxes diverses, loyer.

La différence entre les deux sommes vous donnera votre résultat net annuel.

ERREUR N°2 – Mal Connaitre son marché.

Si votre banquier vous interroge sur le potentiel de votre activité vous devez être capable de lui faire des réponses précises et autant que possible chiffrées. C’est une obligation. Autrement, il aura un doute sur votre affaire… et vous même

Auparavant,  vous devez avoir (ou fait) collecter et analyser le plus d’informations possibles sur, entre autres :

  • La tendance de votre marché. Qu’en est-il de la demande de votre produit ou service ?
  • la clientèle ciblée (estimer le potentiel de clients)
  • La concurrence déjà en place… ( faites un recensement  des concurrents les plus proches).

ERREUR N°3 – Mal connaitre ses Coût de fonctionnement.

Dans une étude prévisionnelle ( pardon.. un business plan), on fait dire aux chiffres se qu’on veut. Cela dit, il faut malgré tout être concret et honnête. Rien ne sert de surévaluer un chiffre d’affaire, ou minimiser les charges. Les deux doivent rester réaliste.

Vous devez bien connaitre ce poste pour être le plus proche de la réalité et pour ne pas avoir de mauvaises surprises plus tard. Si vous n’avez aucun chiffre précis pour étayer votre étude,  vous pouvez demander ( je l’ai fait) à des entreprises similaires à la votre ( mais loin de chez vous) des informations à ce sujet.

Si cet article vous a plu… merci de bien vouloir liker la page ça serait très gentil de votre part.

Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.